Comment ça marche un v.a.e ?

Désormais, on ne parle plus uniquement de vélos à pédales, on parle de v.a.e ou de vélo à assistance électrique. Ces moyens de locomotion ont fait un tabac ces dernières années grâce à leur système d'aide facilitant le déplacement à vélo. C'est au final un vélo classique auquel on aura ajouté des gadgets à savoir un moteur et une batterie afin qu'il soit plus performant. Chaque v.a.e a sa particularité et cela dépend du niveau d'assistance de chaque modèle.

Comment fonctionne l'assistance ?

Un v.a.e est composé d'un moteur, d'une batterie, d'un contrôleur électronique ou d'un boîtier de commande au guidon pour les modèles les plus avancés. Le moteur d'un v.a.e est situé dans la roue avant ou dans la roue arrière du vélo mais également dans le pédalier. Cet emplacement varie et dépend du modèle et du fabricant.

La puissance délivrée par le moteur sera calculée par un variateur qui reçoit les informations transmises par un capteur magnétique. Ce capteur reçoit en effet des informations lorsqu'une personne pédale. Cette puissance est toutefois limitée à 250W afin de ne pas dépasser les 25km/h. Les moteurs d'un vélo à assistance électrique varient selon le niveau d'assistance qu'il offre au cycliste. Ce niveau varie entre une échelle de 1 à 5. La force nécessaire pour pédaler diminue progressivement à mesure que le niveau d'assistance augmente. Le type d'assistance sera choisi entre une assistance par rotation du pédalier, par capteur de pression, par tension de la chaîne ou du cadran ou par capteur d'effort.

Concernant la batterie, elle se charge de fournir l'énergie nécessaire au moteur et aux différents gadgets de fonctionner. En plomb, au nickel-métal hybride, au lithium-ion ou au lithium-polymère, leur puissance varie entre 50watt/h/kg à 140watt/h/kg et leur durée de vie dépend du cycle charges-décharges (350 à 800 cycles). Le contrôleur électronique se charge de permettre au cycliste de choisir le niveau d'assistance souhaité.

La durée de vie d'un v.a.e

Il faut savoir qu'avec un v.a.e, il sera toujours nécessaire de pédaler, mais à faible fréquence ou sans effort. Un vélo à assistance électrique peut avoir un cycle de vie de deux à trois ans pour environ 2 à 20000km de routes parcourues. Cependant, cette durée de vie dépendra de l'utilisation du vélo et du profil des routes (bitume urbain, sentiers en forêt, etc.), du poids de la personne, du climat de la région (même si un v.a.e peut parfaitement rouler sous la pluie) ou du type d'assistance choisi. Entre autres, un v.a.e doit impérativement dépendre de sa batterie. Cette dernière devra ainsi être chargée quand cela s'avèrera nécessaire afin d'assurer une puissance optimale lors de l'utilisation du vélo.

Certains modèles de batteries se chargent toutefois en pédalant tandis que d'autres peuvent être rechargées partiellement même si elles ne sont pas à plat. Un v.a.e est en somme un véhicule très utile et écologique, l'idéal pour se déplacer sans polluer et sans se fatiguer.