Pour qui, pourquoi ?

Les vélos à assistance électrique sont conçus afin de permettre aux cyclistes de se déplacer sans se fatiguer. L’assistance de ces v.a.e compense en effet l’effort que chaque utilisateur produit grâce à un système doté d’un moteur, dont la puissance ne doit pas dépasser le seuil des 250Kwh, d’une batterie, dont la durabilité dépendra des cycles charges-décharges et d’un contrôleur électrique permettant de choisir le niveau d’assistance. Pour qui sont conçus ces vélos révolutionnaires et pourquoi ?

Pour qui ?

Sachant que les vélos à assistance électrique ont été créés à des fins pratiques, ils s’adapteront à tous les types d’utilisateurs. De prime abord, certains commerçants, comme les maraîchers et ouvriers, à l’instar de plombiers, devant constamment se déplacer pour leurs activités optent pour le vélo à assistance pour son côté pratique et moins cher. Le déplacement en V.A.E se fait aussi plus rapidement et sans trop d’efforts. Ensuite viennent les étudiants.

N’ayant pas, pour la plupart, les moyens de s’offrir une voiture, ils choisissent le vélo à assistance électrique afin de se déplacer rapidement en ville et d’économiser sur leurs frais de déplacement et sur leurs dépenses, la facture en électricité n’augmentant pas exorbitamment pour les cycles de charges des V.A.E.

Viennent ensuite les actifs qui choisissent le V.A.E pour alterner entre la voiture le week-end et le vélo en semaine ou inversement. Enfin, grâce à sa grande autonomie (dépendant toutefois du niveau d’assistance et de la distance à parcourir), le V.A.E est devenu le moyen de déplacement privilégié des seniors. Grâce notamment à l’assistance pouvant être réglée selon ses besoins, ces derniers n’auront pas à pédaler et fournir beaucoup d’efforts pour gravir les côtes ou les faux-plats, qu’ils habitent en ville ou à la campagne.

A noter que, de nos jours, les VAE sont proposés sous de nombreux modèles, on trouve ainsi les vélos électriques pliants ou encore des vélos électriques homme et unisexe.

Pourquoi ?

De prime abord, le V.A.E répond à une nécessité écologique. En effet, face au taux de pollution trop élevé provoqué par l’émanation de gaz à effet de serre des voitures ou des motos, le vélo à assistance électrique s’avère être une bonne alternative pour les cyclistes soucieux du sort de leur planète. La charge d’un vélo se fait entre autres rapidement, ce qui limite la consommation en électricité.

Le V.A.E répond aussi à une nécessité pratique qui allie économie d’énergie et réduction de la fatigue. Certes, les cyclistes utilisant les vélos à assistance électrique devront pédaler mais pas à un rythme aussi intense que lors de l’utilisation des vélos classiques. Enfin, le V.A.E répond aux besoins des usagers qui souhaitent allier performance et durabilité dans un même moyen de locomotion. Les V.A.E ont en effet des performances variant selon le modèle, tout en respectant toutefois la législation, et la durée de vie moyenne d’un V.A.E est de deux à trois ans en utilisation régulière.

Les batteries peuvent par ailleurs avoir une durée de vie moyenne de 350 à 600 cycles charges-décharges, ce qui garantira leur robustesse et leur durabilité. Les V.A.E ont en somme été pensés afin de répondre aux besoins de tout un chacun en leur permettant de se déplacer sans se fatiguer tout en protégeant l’environnement.