F.A.Q

  1. Questions fréquentes sur le vélo électrique

  2. Questions fréquentes sur les batteries

  3. Questions fréquentes sur le choix de la position du moteur

    1. Moteur-moyeu au centre la roue AV : le plus rencontré

    2. Moteur-moyeu au centre la roue AR : le bon compromis

    3. Moteur-pédalier : le meilleur mais le plus cher

  4. Divers aspects techniques d'un VAE

  5. La santé et le VAE

  6. Le confort et l'agrément du VAE

  7. L'écologie et le VAE

  8. Le poids du VAE

  9. La sécurité et le VAE

  10. Le SAV

  11. L'entretien d'un VAE

  12. La vente à distance du VAE

  13. Le coût, la garantie et le vol du VAE

  14. L'assurance et le VAE

Questions fréquentes sur le vélo électrique

  1. Avec un vélo électrique, dois-je pédaler ?

    Oui, mais sans forcer sur les pédales. En effet, le vélo à assistance électrique reste un vélo car l’assistance électrique ne se déclenche qu’au pédalage. Des capteurs situés dans le pédalier transmettent l’information au contrôleur du vélo qui donne ordre au moteur de se mettre en route. Si vous freinez ou arrêtez de pédaler le moteur se coupe instantanément. Il vous faudra à nouveau pédaler pour ré engager le moteur qui vous assiste.

  1. Le port du casque est-il obligatoire et dois-je avoir une assurance pour mon vélo électrique ?

    Non, le port du casque n’est pas obligatoire, mais cependant conseillé ; avec un VAE, pas d’immatriculation, pas d’assurance spécifique ; le vélo électrique reste un vélo à part entière vis-à-vis de la législation.

  1. Avec un vélo électrique peut-on emprunter les pistes cyclables ?

    Bien sûr, comme avec n’importe quel vélo. Le vélo à assistance électrique est soumis à la même législation que les vélos classiques.

Questions fréquentes sur les batteries

  1. Combien de Km puis-je faire avec mon vélo électrique ?

    Question facile mais réponse délicate car de nombreux facteurs entrent en ligne de compte :

    1. Le vélo électrique que vous allez choisir, petit ou grand réservoir électrique ?

    2. Le type de parcours que vous empruntez, accidenté ou plat.

    3. Le niveau d’assistance que vous sélectionnez : vous ferez moins de Km si vous utilisez toujours l’assistance électrique au maximum que si vous la dosez en fonction de votre forme du moment, du vent, ou du % de la côte.

    4. Votre poids

    5. Le climat : on parcoure plus de Km sous une température clémente que sous 0° Celsius

    6. La qualité de la gestion électronique de la puissance (préférez la technologie SineWave) et l’efficacité mécanique du moteur qui équipe votre vélo.

    7. L’état de santé de la chimie de votre batterie, qui se détériorera progressivement mais surement en vieillissant ou si vous oubliez la seule précaution à laquelle vous êtes tenu : une charge mensuelle complète en cas d’inutilisation

  1. Doit-on attendre que la batterie soit complètement déchargée pour la recharger ?

    Non, dans la mesure où les batteries récentes sont prévues pour que des charges partielles soient sans incidence notable sur leur durée de vie. ( voir nos conseils dans l’espace Téléchargement )

  1. Si j'utilise mon vélo électrique de façon occasionnelle, que dois-je faire avec ma batterie ?

    Il est souhaitable de recharger régulièrement sa batterie, au moins une fois par mois quand on n’utilise pas son VAE , pour éviter qu’elle se décharge et perde une partie de sa capacité résiduelle

  1. Quelle est la durée de vie de ma batterie de mon vélo électrique?

    La durée de vie d'une batterie s’évalue en cycles complets de charge-décharge. A savoir également qu'une fois ce nombre de cycles dépassés, la batterie ne sera pas hors service, mais son autonomie aura tellement chutée que vous risquez de ne plus la considérer comme apte au travail. Les industriels parlent de DOD ( Deepness Of Discharge ) et considèrent qu’en dessous de 70% de DOD la batterie a atteint sa fin de vie. Une batterie Lithium acceptera de 400 à 700 cycles ce qui représente quand même 10 à 20 000 Km sur 2 à 3 ans d’utilisation régulière ou intensive.

  1. Y a-t-il un rodage à prévoir ?

    Avant 2013 chez Cyclowatt : oui , et désormais ce n’est plus nécessaire.

  1. L’effet mémoire sur les batteries de VAE , c’est quoi ?

    L'effet mémoire était un inconvénient de certaines batteries ancienne génération. Lors d’une utilisation très régulière et dans les mêmes conditions, par exemple un trajet domicile travail, d’un vélo électrique, la batterie « mémorisait » les conditions d'utilisation et n’était plus, à la longue, capable d'aller au-delà.Il est à noter que les batteries récentes, n'ont plus d'effet mémoire, quel que soit leur type.

  1. Les batteries usagées sont-elles recyclées, et par qui ?

    Légalement parlant chaque constructeur est responsable de la gestion des déchets de piles et d'accumulateurs qu'il met sur le marché.Les batteries des vélos électriques sont toutes partiellement sinon totalement recyclées par des sociétés spécialisées. Quand votre batterie est en fin de vie vous pouvez nous la rapporter ou nous le renvoyer, ou bien la déposer à la déchetterie, où elle sera orientée vers l’usine de recyclage.Il est à noter qu'au niveau du recyclage c'est le plomb qui tient le haut du tableau avec plus de 90% des éléments de la batterie qui sont recyclés, cependant la filière récupération du Lithium est beaucoup moins bien organisée que celle du plomb. CYCLOWATT s’engage à récupérer toutes les batteries usagées et à les faire parvenir dans le circuit de recyclage.

  1. Mon Vélo électrique peut-il rouler sous la pluie ?

    Oui, les batteries sont protégées par des étuis étanches qui permettent de rouler sous la pluie. L’indice de protection chez CYCLOWATT va jusqu’à IPX5 tandis que la législation européenne n’oblige pas mieux que IPX4. Le facteur IP est une norme industrielle de mesures de résistance à la pénétration de la poussière ou de l’eau, plus le dernière chiffre est élevé plus le VAE est capable de résister aux situations d’humidité ou d’aspersion à l’eau, seule interdiction : l’immersion totale ou la lance à eau (Karcher).

Questions fréquentes sur le choix de la position du moteur

Moteur-moyeu au centre la roue AV : le plus rencontré

  1. Quels sont les avantages et les inconvénients d'avoir le moteur-moyeu au centre de la roue AV ?

    Les avantages sont :

    1. Cout réduit d'installation pour l’industriel

    2. Facile à remplacer pour le SAV ou par l’usager en cas de crevaison

    Les inconvénients sont :

    1. Forte sollicitation de la fourche et de la roue

    2. Conduite traction pouvant engendrer du guidonnage en particulier sur chaussée mouillée, et en hiver

    3. Moteur se faisant plus entendre car l’onde de bruit fuit vers vos oreilles

Moteur-moyeu au centre la roue AR : le bon compromis

  1. Quels sont les avantages et les inconvénients d'avoir le moteur-moyeu au centre de la roue AR ?

    Les avantages sont :

    1. Moteur moins visible donc vae plus esthétique

    2. Moteur plus silencieux car l’onde de bruit fuit derrière le conducteur

    3. Facile à remplacer pour le SAV ou par l’usager en cas de crevaison (en cas de présence d’une prise rapide pour détacher la roue-moteur du vélo .depuis 2013 tous nos vae en bénéficient)

    4. Bonne adhérence à la route, le poids du cycliste s’appuyant directement sur le vecteur Force du moteur

    Les inconvénients sont :

    1. Difficile à remplacer pour le SAV ou par l’usager en cas de crevaison (pour les vae ne bénéficiant pas d’une prise rapide pour détacher la roue-moteur du vélo)

Moteur-pédalier : le meilleur mais le plus cher

  1. Quels sont les avantages et les inconvénients d'un moteur-pédalier ?

    Les avantages sont :

    1. Un fonctionnement optimal car le moteur tourne à son meilleur rendement sur toutes les plages de vitesse et ces moteurs sont à conseiller si vous parcourez régulièrement des parcours avec de fortes déclivité

    Les inconvénients sont :

    1. Plus lourd, souvent peu esthétique, et surtout : un prix bien plus élevé

Questions fréquentes sur divers aspects techniques d'un VAE

  1. Le VAE est-il différent d’un vélo ordinaire, et le moteur est-t-il réellement efficace ?

    Venez essayer un VAE chez CYCLOWATT et vous connaitrez la réponse ! Le moteur délivre une puissance nominale de 250 watts (limite légale pour rester dans la catégorie vélo), ce qui correspond à ce que devrait développer un cycliste de 80kg sur un vélo de 10kg pour atteindre une vitesse de 32km/h sur terrain plat. Avec un vélo électrique vous vous sentez pousser des ailes !

  1. Quel pourcentage de côte peut-on franchir au maximum ?

    Vous pouvez gravir toutes les côtes, mais au-delà de 12%, vous devrez aussi vous servir de vos muscles pour aider votre VAE…les motorisations 36v ont de meilleures aptitudes aux franchissement de fortes pentes que les 24v et les petites roues ( 20 pouces ) ont l’avantage sur les grandes roues ( 26 pouces ou de 700 )….enfin les moteurs pédaliers ont l’avantage sur les moteurs moyeu au centre de la roue AR ou AV

  1. Le vélo à assistance électrique a-t-il besoin d’un large éventail de vitesses ?

    Contrairement à un vélo classique, le nombre de vitesses n’a pas une grande importance sauf en cas du franchissement de très fortes pentes.

  1. Si la batterie est vide peut-on rouler quand même ?

    Bien entendu, il s'agit d'un vélo à assistance électrique, donc il est tout à fait possible de rouler sans assistance. Le seul souci sera le surpoids engendré par le moteur et la batterie, souvent minimisé avec des batteries Lithium très légères, ainsi que le fait de devoir entraîner le moteur. Mais sur ce dernier point, certains fabricants proposent des solutions afin de débrayer totalement le moteur, sur le même principe que la roue libre notamment. A notre catalogue 2013 seul le Mobidoo ne dispose pas d’un système de débrayage.

  1. Les moteurs et les batteries des vélos électriques sont-ils fiables ?

    Le vélo électrique est un produit récent en France, ce n’est pas le cas pour les pays de l’Asie dont nos composants essentiels sont issus, car ils y sont fabriqués par millions depuis de nombreuses années. Les VAE que nous commercialisons sont le fruit de cette expérience et sont très fiables. (espace Téléchargement , prenez connaissance de nos statistiques de panne sur 3 années pleines à partir d’1 population de 6 300 vae).

    1. Le moteur : la quasi-totalité des fabricants montent leurs VAE avec des moteurs du type « brushless » qui sont des moteurs sans charbon, ce qui est un gage de durabilité, puisque hors défaillance électrique, la cause principale de problème sur un moteur serait une usure prématurée des charbons. Le seul risque subsistant est celui de la coupure ou arrachement accidentel du cable moteur à l'endroit de sa sortie du moteur, nous avon résolus ce problème sur toute la gamme 2013 en géréralisant la sortie du cable moteur sur la flasque gauche ( et non plus en bout d'axe )

    2. Pour ce qui est des batteries, nous avons choisi les technologies les plus éprouvées.

Questions fréquentes sur la santé et le VAE

  1. Est-ce que le vélo électrique nous garde en meilleure santé qu’un vélo conventionnel ?

    Oui. Selon une étude australienne, il a été démontré que l’aide apportée par un vélo électrique contribuait à garder les pulsations cardiaques du cycliste dans sa zone dite aérobie. Comme il est possible d’avoir de l’assistance pour monter des côtes, le cycliste n’a pas à fournir de trop grands efforts, il se fatigue moins et peut donc continuer de rouler dans sa zone aérobie. Alors qu’avec un vélo conventionnel bien des gens dépassent la zone aérobic lors d’ascensions et par la suite se retrouvent épuisés. Par ailleurs, si vous êtes âgé ou que vous avez des problèmes cardiaques, vous ne courrez aucun risque. CYCLOWATT est depuis 2011 le partenaire économique et technique d’une start-up normande IMW- NewHcare qui œuvre dans le domaine de la recherche pour des solutions visant à la fourniture d’un vélo médical propice à l’entrainement en milieu hospitalier des personnes victimes d’un accident cardio vasculaire.

  1. Quel est l’intérêt de faire du vélo si c’est pour être propulsé par un moteur, ça n’est pas du sport !

    C’est tout l’intérêt et le charme du vélo à assistance électrique, vous faites du sport, mais en douceur ! Et c’est excellent pour la santé ! Votre corps est en mouvement puisque vous pédalez et vous dosez votre effort à votre convenance, avec régularité et sans excès. Votre cœur vous en sera gré !

  1. N’est-on pas plus exposé à la pollution en vélo électrique qu’en voiture ?

    Et bien non ! Comme vous le savez peut-être, les prises d’air des voitures se situent sous la calandre, juste au niveau des pots d’échappement des véhicules qui vous entourent. Sur un vélo vous êtes situé plus en hauteur, mais contrairement au vélo classique, en vélo électrique vous n’êtes pas en hyper ventilation et vous absorbez beaucoup moins de poussières et de polluants. Vous subissez donc sensiblement moins la pollution qu’en voiture et qu’en vélo sans assistance électrique.

Questions fréquentes sur le confort et l'agrément du VAE

  1. Le vélo électrique reste un vélo, c’est quand même beaucoup moins confortable qu’une voiture ou que les transports en commun. Non ?

    Le vélo électrique est un vélo certes, il est cependant beaucoup plus confortable que la plupart des vélos classiques. L’assistance électrique permettant de moins se préoccuper du poids, tout a été conçu pour votre confort et votre plaisir :

    1. Des selles gel très confortables

    2. Des suspensions très efficaces

    3. Un carénage qui vous met à l’abri des graisses de chaîne

    4. Potences et guidon confortables

    5. Porte-bagages généreux

    6. Garde-boues enveloppants

    7. Panier avant et sacoches arrière, en option

    Quant à la comparaison avec la voiture ou les TEC, tout dépend de quel point de vue on se place :

    1. Etre coincé des heures dans les embouteillages

    2. Ne pas trouver où se garer

    3. Et dépenser des sommes de plus en plus prohibitives pour remplir son réservoir d’essence, c’est pour CYCLOWATT le summum de l’inconfort

    4. Quant aux transports en commun, nettement insuffisants nous préférons la liberté et le confort du vélo électrique !

  1. En cas de pluie, ou de fortes intempéries, mon vélo électrique va -t-il rester au garage ?

    Une petite info en préambule : savez-vous quels sont, parmi les européens, ceux qui utilisent le plus le vélo et bien sûr le vélo électrique, comme moyen de transport ? Et oui, ceux des pays du nord, Hollande, Allemagne etc. Et l’on ne peut pas vraiment dire qu’il y fasse moins froid ou qu’il y pleuve moins que chez nous ! Il est temps de changer nos habitudes et de ne plus nous laisser impressionner par la moindre averse ! Les motards sont équipés l’hiver et continuent à rouler, alors pourquoi ne pas faire comme eux ? Une tenue adaptée et des accessoires de protection vous permettront d’utiliser votre vélo au quotidien et en toutes saisons.

  1. J’ai besoin d’arriver au travail avec une tenue impeccable, est-ce possible avec un vélo électrique ?

    Tout à fait, c’est d’ailleurs un des avantages importants du vélo électrique par rapport au vélo traditionnel. L’assistance du moteur vous permet de gravir les côtes sans vous essouffler ni transpirer. Par ailleurs, la plupart des vélos électriques sont très bien carénés, ce qui permet de ne pas se salir. Vous arrivez au travail impeccable et en pleine forme !

Questions fréquentes sur l'écologie et le VAE

  1. Le vélo à assistance électrique est-il vraiment un véhicule écologique ?

    Du point de vue de l’émission de gaz de combustion et de la consommation d’énergie, le vélo électrique est irréprochable. Zéro émissions de gaz à effet de serre et une consommation électrique complètement négligeable (1 € des 1000 Km au maximum). On peut bien sûr s’interroger sur la source de cette énergie, le nucléaire par exemple, même si sa quantité est négligeable. La question se pose davantage pour ce qui est des batteries, mais ni plus ni moins que pour votre téléphone mobile ou votre ordinateur portable pour les batteries Lithium Ion, ou que pour votre voiture pour celles au gel plomb.

Questions fréquentes sur le poids du VAE

  1. Le vélo électrique n’est-il pas souvent beaucoup plus lourd qu’un vélo ordinaire ?

    La plupart des vélos électriques équipés de batteries au Lithium Ion, pèsent autour de 20kg ; à titre d’information le Vélib en pèse 22. La différence de poids n’est pas énorme, mais la différence de confort et de maniabilité est, elle, considérable. En effet, l’assistance électrique très performante, rend la question du poids sans objet. Ce n’est pas vous qui poussez le vélo, c’est lui qui vous pousse ! Bien plus, vous pouvez vous permettre de gravir les côtes chargé de paquets, avec un enfant sur le porte bagage, vous ne sentirez pas la différence !

Questions fréquentes sur la sécurité et le VAE

  1. Est-il dangereux de se déplacer en vélo électrique ?

    Pas davantage qu’en vélo classique et même moins car vous pouvez vous dégager de situations périlleuses rapidement grâce à l’assistance électrique, au feu rouge ou dans les couloirs de bus par exemple. Vous gardez toujours la maîtrise de votre vitesse : Vous pouvez non seulement doser votre niveau d’assistance électrique pour l’adapter aux conditions de circulation, mais le moteur de votre vélo électrique se coupe automatiquement au freinage et dès que vous arrêtez de pédaler. De plus, l’assistance électrique se déconnecte à 25 Km/h, donc pas d’excès de vitesse en vue !
    Il est bien sûr recommandé de porter un casque, même si ce n’est pas obligatoire, de respecter le code de la route et de se montrer prudent et courtois.
    On entend beaucoup parler des quelques rares accidents, de Vélib par exemple, mais beaucoup moins des trop nombreux accidents de motos souvent extrêmement graves.
    Plus les citoyens des grandes et petites villes se déplaceront en vélos, électriques ou pas, et plus la sécurité règnera sur les routes et dans les rues ! Voir à ce sujet notre étude sur la sécurité.

Questions fréquentes sur le SAV

  1. Si j’ai un problème avec mon vélo électrique, dois-je m’adresser au fabricant ou au distributeur ?

    En choisissant CYCLOWATT vous êtes dans un magasin qui représente directement les constructeurs des principaux organes de traction , électronique et chimie sur les VAE de marque Mobidoo et Vélowatt en Europe.
    Vous devez vous adresser à nous, surtout si votre vélo électrique est sous garantie. Si vous êtes éloigné de notre magasin, vous pouvez dans un premier temps téléphoner ; le plus souvent cela suffit à régler le problème, notre technicien vous indiquant la marche à suivre.
    Si la panne nécessite une intervention ou un changement de pièces, nos composants de type « Plug & Bike » équipent notre nouvelle gamme depuis 2013 (sauf modèle Modiboo) nous vous enverrons la pièce par voie expresse avec les instructions précises et vous pourrez la changer par vous-même sans outillage spécialisé ni compétences particulières. Les pièces essentielles à votre VAE sont couramment détenues en stock soit en Belgique soit en région parisienne.
    Chez CYCLOWATT, notre garantie s’étend à la main d’œuvre et nous vous proposons gracieusement un VAE ou batterie de substitution si jamais la réparation devait durer plus de 2 jours ouvrés.

Questions fréquentes sur l'entretien d'un VAE

  1. Y a-t-il plus d’entretien avec un vélo électrique qu’avec un vélo classique ?

    Non, et même souvent moins, car les vélos électriques sont souvent très bien carénés, de ce fait la chaîne et le dérailleur sont bien protégés. Les parties électriques ne nécessitent aucun entretien, et sauf autorisation expresse de notre part, il vous est même formellement recommandé de ne pas y toucher car la garantie serait caduque. Si votre vélo a besoin d’être nettoyé, faites-le avec délicatesse, jamais au karcher !

  1. Et si on tombe en panne ?

    Deux situations se présentent :

    1. Sur la plupart des vélos électriques, la partie cycle est identique à celle d’un vélo classique. Pas de soucis donc pour changer un câble, un pneu avant ou resserrer les freins et graisser la chaîne./p>

    2. Si vous avez oublié de recharger votre batterie, ou si vous avez une panne moteur (rarissime), vous pourrez toujours pédaler jusqu’à notre magasin où nos techniciens résoudront votre problème dans les meilleurs délais.

Questions fréquentes sur la vente à distance du VAE

  1. Est-il possible d’acheter un vélo électrique par Internet ou par téléphone ?

    Si vous êtes à Paris ou en Ile de France, nous vous conseillons de venir au magasin où vous pourrez essayer les différents modèles et être conseillé par notre personnel, mais si vous habitez dans une autre région, nous pouvons sans problème vous envoyer un vélo électrique qui sera tout monté et préparé pour vous et que vous recevrez par transporteur affrété par nos soins. (Reportez-vous au menu INFORMATION sous-menu Livraison § Emballage)

Questions fréquentes sur le coût, la garantie et le vol du VAE

  1. Les vélos à assistance électrique sont-ils chers ?

    Encore une idée reçue qu'il faut combatre ! L’offre s’est beaucoup diversifiée ces dernières années, et on trouve maintenant sur le marché des vélos électriques de bonne qualité tout à fait abordables à partir de 450€.

  1. A quoi faut-il comparer le prix d' 1 vae ?

    Si on le compare à un :

    1. Un vélo de base de grande surface ? Alors c’est effectivement beaucoup plus cher, mais est-ce comparable ? Non, car le vélo électrique est un produit très technologique, bourré d’électronique,avec une batterie très performante et un moteur miniaturisé mais puissant.De plus la partie cycle de tous les VAE est toujours de bonne qualité pour pouvoir supporter la motorisation.

    2. Un vélo haut de gamme ? Les vélos à assistance électrique sont souvent moins chers !

    3. Une voiture ? Pourquoi pas, car le vélo électrique peut avantageusement remplacer une deuxième voiture. Dans ce cas, il n’est pas nécessaire d’argumenter, le vélo électrique est extrêmement bon marché tant à l’achat qu’à l’entretien et à l’usage. (1€ pour mille Km !)

  1. Combien de temps sont garanties les parties électriques et électroniques des vélos électriques ?

    Reportez-vous au chapitre Garanties de nos CGV et au menu Extensions de garanties pour les batteries

  1. Comment se prémunir contre le vol ?

    Des mesures simples permettent d’éviter la plupart des vols.
    Tous les vélos électriques sont pour la plupart d’un antivol spécifique pour la batterie, achetez de bons antivols en consultant les études et recommandations faites par le web magasine du Vélo Utile : www.cyclurba.fr
    CYCLOWATT vous invite à graver votre vélo électrique. En effet plus de la moitié des vélos volés sont retrouvés mais ne peuvent être rendus à leur propriétaire faute de pouvoir les identifier.

Questions fréquentes sur l'assurance et le VAE

  1. Dois-je avoir une assurance spéciale pour mon vélo électrique ?

    Non, vous n’avez pas besoin d’assurance particulière pour votre vélo à assistance électrique.

  1. Existe-t-il des assurances particulières pour me prémunir contre le vol de mon vélo électrique ?

    Certains contrats Multirisques Habitation couvrent les vols de bicyclettes. Sinon, vous trouverez des conseils avisés et indépendants sur www.cyclurba.fr